BFMTV

Les propos du général Georgelin envers l'architecte de Notre-Dame "pas acceptables"

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) - Ludovic Marin / AFP

Emmanuel Macron a prôné ce jeudi soir le retour au calme après que Jean-Louis Georgelin, représentant de la présidence de la République pour la restauration de Notre-Dame-de-Paris, a tenu des propos orduriers à l'attention de l'architecte en chef mercredi.

Selon nos informations, Emmanuel Macron a réagi ce jeudi soir aux propos orduriers de son représentant dans le dossier de la restauration de la flèche de la cathédrale de Notre-Dame-de-Paris à l'égard de l'architecte en chef des travaux. "Le Président de la République ne souhaite pas de polémiques autour d’un enjeu aussi important que le chantier de reconstruction de Notre-Dame. Il souhaite que chacun retourne au travail dans le calme et le respect de chacun", a indiqué l'Elysée.

La veille, le général Jean-Louis Georgelin, avait invité l'architecte, avec lequel il entretient un différend quant à l'issue de la reconstruction, à "fermer sa gueule". Plus tôt, Le ministre de la Culture Franck Riester avait jugé "pas acceptables" les propos du général.

"Nous devons être exemplaires" 

"Le respect est une valeur cardinale de notre société. En tant que responsables publics, nous devons être exemplaires", avait ajouté le ministre sur Twitter. L'architecte en chef de Notre-Dame, Philippe Villeneuve, s'était prononcé dès le mois de juin pour une restauration à l'identique de la flèche de Viollet-le-Duc, détruite lors de l'incendie qui a ravagé la cathédrale le 15 avril.

Robin Verner