× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Photo d'illustration
 

Les parlementaires devront désormais justifier de leurs dépenses pour leurs frais de mandat.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Usine à gaz ?
    mais non ... et ça va faire faire des économies à l'état.
    car peu de députés dépensaient les 5000 et quelques euros PAR MOIS en frais.
    Ca fait 250 € PAR JOUR (je ne compte pas les weekend) : énorme !!!

  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    Pour qui est honnête, le rempoursement "au frais réel" est le moyen le plus juste d'indemnisation des dépenses professionnelles.

    Toute entreprise, dans son bilan comptable déclaré toutes ses dépenses avec factures à l'appui. Les services comptables sont là pour ça.

    Alors pourquoi un député, qui est une toute petite entreprise de quelques personnes, ne pratiquerait pas ainsi ?

  • Picto
    Picto     

    M'enfin, ce n'est pas une "usine à gaz" !!!

    Que les opposant aillent se renseigner sur les pratique dans une vraie entreprise.
    Les notes de frais sont vérifiées à plusieurs niveau
    - le supérieur hiérarchique qui valide chaque dépense, en particulier pour les voyages et frais de reception
    - la compta qui verifier la véracité de la note de frais par rapport aux factures (ou ticket de caisse) fournis.
    Parfois même les km sont verifiés en cas de doute (facile avec google ou mappi)

    Les magouilleurs sont de mauvaise fois en parlant de difficultés.

  • vauban
    vauban     

    dans toutes les entreprises ça se passe ainsi, aucune raison pour que les parlementaires ne le fassent pas!

    Picto
    Picto      (réponse à vauban)

    en effet il n'y a que 577 députés.
    Avec les sénateurs ça fait moins de 1000 personnes.
    C'est "peanuts" à réaliser.

    C'est là qu'on devienne la mauvaise foi de certains.

  • nico goodsenz
    nico goodsenz     

    C'est quand même marrant que le bas peuple s'exerce depuis bien des années à réaliser des notes de frais et lorsque cela vient sur le tapis pour les députés cela devient "une usine à gaz"... C'est assez marrantJe vois bien le discours qui suit "non mais attendez si on doit aussi déclarer ce que l'on gagne aux impôts où va t on...". Ils sont vraiment marrant certains dans leur style...
    Ce qui serait bien ca serait un format modèle (pour la restauration, les hôtels,... pour commencer par exemple) pour les factures pour que ça soit moins une "usine à gaz" et que le traitement se fasse plus efficacement

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    J'espère que les vérifications seront très sérieuses et n'ont a l'emporte pièces comme d'habitude.

  • PlusZero
    PlusZero     

    Qui vérifiera les notes de frais ? les fils, filles et épuses qui ne peuvent plus être assistants parlementaires ?

    Picto
    Picto      (réponse à PlusZero)

    pour verifier moins de 1000 personnes ...
    Pas besoin d'un service ... ni de la cour des comptes ...

Votre réponse
Postez un commentaire