× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

Les municipales n'auraient que peu contribué à la propagation du coronavirus, selon une étude

Une main gantée tient une carte électorale le 15 mars 2020, lors du premier tour des élections municipales, à Cucq.
 

Des épidémiologistes et statisticiens ont conclu que le premier tour du scrutin, qui s'est tenu le 15 mars, avait bel et bien entraîné des contaminations mais n'avait pas permis à l'épidémie de s'enraciner.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire