BFMTV

Les lois votées sous Macron ne porteront pas le nom des ministres

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron - BFMTV

Au cours du quinquennat d'Emmanuel Macron, les lois n'auront pas le nom des ministres du gouvernement qui les ont portées.

Sous Macron, il n'y aura pas de "loi Pénicaud", "loi Le Maire" ou "loi Belloubet". Sous ce quinquennat, les ministres du gouvernement n'ont, en effet, pas le droit de donner leur nom aux lois qu'ils portent. C'est ce que confirme, ce dimanche, la secrétaire d'Etat à la transition énergétique Brune Poirson, dans un indiscret du JDD

"On nous demande de ne pas donner nos noms aux lois que nous portons. Regardez la loi Pacte, cela aurait pu être la loi Le Maire. C'est mieux ainsi. On est là pour être au service de l'intérêt général et pas pour laisser nos noms."

Dans le passé, les noms des ministres étaient largement utilisés pour désigner les lois qu'ils portaient. A l'image de la "loi Hamon" pour la "loi Consommation", de la "loi Chatel" pour la "loi pour le développement de la concurrence au service des consommateurs" ou de la "loi El Khomri" pour la "loi Travail". 

Clément Boutin