En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
anglais-langue-union-europeenne-melenchon-menard
 

A l'issue du référendum du 23 juin, les Britanniques ont choisi de sortir de l'Union européenne. Par conséquent, Jean-Luc Mélenchon et Robert Ménard ont appelé, dans deux genres bien distincts, les institutions européennes à y repenser à deux fois avant de s'exprimer en anglais. Il y a pourtant des raisons pour que la langue de Shakespeare garde sa position. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Mama48
    Mama48     

    Y a pas des trucs plus intéressants et importants à traiter d'abord?

  • vauban
    vauban     

    pffff, ils ne parlent pas l'anglais ...

  • Xary
    Xary     

    Hé Mélanchon ! Nous ne sommes plus dans les années 60, du temps du général De Gaulle, ou le français était la langue internationale des grand rassemblent (comme le latin il y a très très longtemps)

    Quelle langue commune est comprise par la majorités des habitants de la planète ?
    L'anglais !
    Faire un boycott de l'anglais est une idée saugrenue électoraliste.
    C'est comme ça ..
    Nous ne pourrons jamais revenir en arrière.
    Il n'y a pas que des raisons politiques et économiques qui ont imposé l'anglais comme langue universelle : c'est une langue simple avec une grammaire simplifiée pour communiquer. Sans maîtriser l'anglais d'Oxford (cf les ouvrages de Tolkien) il est possible de se faire comprendre et d'être compris partout avec des bases scolaires.

    Sans oublier ... La pop et le rock

  • beaudolo
    beaudolo     

    Il faut que le Brexit nous fasse réfléchir sur nos méthodes de gouvernance. Peut-on demander à un peuple de se prononcer sur des questions très complexes qui nécessitent des connaissances très approfondies en économie, en politique monétaire, des décisions qui engagent l’avenir d’u pays pour de nombreuses années ? Peut-on demander à un menuisier, boulanger, boucher, instituteur d’avoir une vision suffisamment éclairée sur l’avenir du pays pour s’exprimer sur une question aussi fondamentale que celle du Brexit par exemple ? Si la réponse est oui, pourquoi nomme –t-on un président et de ce fait un gouvernement ? Un référendum n’est-il pas dans ce cas, pour un gouvernement se défausser sur le peuple ? La question, dans le cas du Brexit, est tellement complexe qu’aucun économiste sérieux, non aveuglé par son appartenance à une idéologie quelle qu’elle soit, ne peut envisager l’avenir de la Grande Bretagne ou des autres pays européens !
    Non, le référendum n’est plus la panacée il faut « tout changer », mais cela très peu de médias en parlent, ils agissent comme un audit interne qui souligne le manque de propreté dans un couloir alors qu’il ne voir pas l’éléphant qui s’y trouve car il a toujours été là !

    Mama48
    Mama48      (réponse à beaudolo)

    Merci beaudolo! Tout à fait d'accord!

  • waldhari
    waldhari     

    Oui c'est certain, tout les échanges internationaux Europe et autres vont se faire en Roumain.
    Et puis au parlement on parlera le Grec et puis à la cantine on parlera en Lituanien ou parfois le Chypriote au bar. Mais bon apparemment il risque de se mettre au Letton.
    L'anglais est même parlé de plus en plus en Afrique francophone par les jeunes générations.
    Alors n'ayez crainte l'anglais est bien présent et de plus quand tu vois les pays que tu as dans l'UE il ont bien fait de la quitter.
    Enfin on pourra éventuellement tous parlé le Tchèque.
    Semper-fi.

  • Denver
    Denver     

    L'anglais est la langue du business alors cela m’étonnerait qu'il disparaisse et puis malgré le brexit ils continueront à rouler à gauche

  • Denver
    Denver     

    L'anglais est la langue du business alors cela m’étonnerait qu'il disparaisse et puis malgré le brexit ils continueront à rouler à gauche

  • scorpy
    scorpy     

    L'anglais sera toujourq autant apprécié et parlé...enfin je pense.

Votre réponse
Postez un commentaire