Mis à jour le
Les frappes aériennes françaises menées depuis septembre en Irak contre les jihadistes de l'Etat islamique vont se poursuivre. (Photo d'illustration)
 

L'Assemblée nationale et le Sénat ont décidé, par un vote, de poursuivre les frappes aériennes contre l'Etat islamique en Irak. Une très grande majorité d'élus s'est prononcée pour, dans un contexte lourd de sens aux lendemains des attaques jihadistes perpétrées en France.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • pataclet
    pataclet     

    Pas d'intervention au sol en Syrie , c'est aussi l'avis de De Villepin. Pas de nouvel Irak , de Bush-erie . Renouons avec la Russie et L'Iran acteurs désormais incontournables et levons les embargos . Bruno Lemaire est dans l'erreur , écoutons tous les anciens ministres des AE et les diplomates du M.O

Votre réponse
Postez un commentaire