× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

Les coulisses de la démission de Bruno Le Roux

Bruno Le Roux est un ami de François Hollande, fidèle parmi les fidèles
 

Entre les révélations de l'émission Quotidien de TMC, et la démission du ministre, moins de vingt-quatre heures se sont écoulées. Bruno Le Roux, qui n'avait pas averti le président des révélations à venir, a été sommé de quitter son poste rapidement. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • lahuri
    lahuri     

    je n'ai pas suivi la déclaration de l'ancien ministre Le Roux.
    S'est il excusé comme Fillon ?
    Hollande, qui aurait du être informé, lui a t-il fait les gros yeux ?
    L'ancienne rédactrice adjointe de l'Obs raconte dans son bouquin qu'Hollande passe 30% de son temps à causer avec des journalistes et il n'était pas au courant ?

  • Picto
    Picto     

    Il n'aurait meme pas eu le droit d'annoncer sa démission !

    Cazenezve aurait du lui meme annoncer " d'un commun accord avec le président, nous avons mis fin ....)

    Ce malhonnête ne méritait pas d'avoir à annoncer lui sa démission en ces termes.

  • Raghan
    Raghan     

    Bonjour,
    Normalement, TOUTE personne devant être intégré dans un gouvernement devrait faire l'objet d'une enquête approfondit un minimum par des services secrets ou autre, afin d'éviter de mettre n'importe qui au sein de l'État, d'un gouvernement, et qui pourraient être dangereux pour la Nation, ou qui pourrait être un voyou sans qu'on le sache.

    Cela devrait être la base, une Rêgle d'Or en matière de sécurité intérieur, et on éviterait ce genre de scandale à répétition.
    Il m'est totalement inconcevable qu'un Chef d'État fasse si peu attention à ce genre de chose, c'est de l'amateurisme total.....
    Cordialement.

    Steven Vourch
    Steven Vourch      (réponse à Raghan)

    Donc tous les gouvernements ont été amateur. Ou vous ne connaissez rien à l'Histoire et vouliez juste troller.

  • opineum
    opineum     

    Bonjour,
    M. Barbier ne me semble pas très objectif en parlant d'autorité défaillante de notre président de la république.
    Le ministre a été sanctionné et une suite judiciaire aura certainement lieu... cqfd !
    Que pense M. Barbier ou M. Elodie de l'autorité des partis "Les Républicains" et "Le front national" pour ces affaires, similaires mais bien plus importantes, qui les touchent ?
    J'aimerais connaître vos opinions.
    Cdlt,

Votre réponse
Postez un commentaire