En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le Premier ministre Edouard Philippe et le président de la République Emmanuel Macron, le 17 juillet 2017.
 

Jusque dans les dernières heures, le suspens a été maintenu même pour les membres du gouvernement. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • om30180
    om30180     

    Bravo pour votre article et sur le fait qu’il soit à considérer cette décision comme autre chose qu’une victoire.
    Mesurons l’importance des enjeux :
    1/ il y a 50 ans des élus et l’État ont pris des décisions pour garantir le futur…
    2/ 50 ans après il est logique que l’État et les élus étudient de nouveau le sujet.
    3/ Les chiffres économiques démontrent que le NDDL n’est pas une finalitée ABSOLUE, que l’aéroport de Nantes n’a pas épuisé l’ensemble de ses potentiels.
    Le problème est que l’immobilier à vendu le rêve d’un déménagement !
    En France nous avons des zones et d’anciennes bases militaires US en Normandie et vers le centre, qui peuvent être utilisées pour le développement économique, elles sont là, inexploité à 90%, y compris l’ancienne base aérienne de Dijon rendue à la CCI locale.
    De plus le trafic aérien va x2 d’ici 2030 mais Nantes à encore des capacités d’accueil.
    Il est dommage de lire des commentaires dans lesquels ne sont uniquement mesuré les résultats d’affrontement des "pour" et des "contre" d’un sujet.
    Nous avons le droit de ne pas être d’accord sur des opinions y compris sur leur méthode, mais constatons que certaines analyse économique ont-elles aussi le droit de valider des scénarii qui vont à l’encontre des prévisions faites il y a 50 ans, à titre de précaution et de visions stratégique de l’époque.

  • Feli
    Feli     

    C'est une très bonne chose ce revirement. J'avais voté pour lors de la consultation (et non un référendum comme certains disent) et en faisant plus de recherches sur des rapports j'ai compris que je n'avais pas vu toutes les difficultés de ce projet et que je m'étais fait influencée bêtement. Je suis proche de l'aéroport de Nantes et un agrandissement sera parfait.

  • vauban
    vauban     

    Sondage : la popularité de Macron grimpe, 59 % d'avis favorables.
    Source AFP
    Publié le 18/01/2018 à 14:11

    gimi
    gimi      (réponse à vauban)

    vauban alias bergheim pour remettre les pendules a l'heure : selon OFCE les 2% les plus RICHES grace a la réforme de l'ISF CAPTERONT 42 % DE GAINS

    Jvem
    Jvem      (réponse à gimi)

    ....Si l’on considère donc l’impact des mesures en «année pleine» c’est-à-dire en neutralisant l’effet de calendrier, quasiment toutes les catégories de ménages sont gagnantes en 2018 (sauf entre les 80% et les 95% les plus riches).

    mandrake
    mandrake      (réponse à vauban)

    Pourquoi ne signalez-vous pas que Édouard perd quatre points ? La politique de l 'exécutif n' est donc pas plébiscitée..

    Jvem
    Jvem      (réponse à mandrake)

    Parce qu'elle va remonter !

  • mandrake
    mandrake     

    Feuilleton passionnant mais les résultats sont plus sinistres.:défaite de l 'état de droit.. trahison d' une promesse de campagne et ardoise à payer pour les contribuables.. Jupiter tombe de l 'Olympe..

    Jvem
    Jvem      (réponse à mandrake)

    On s'en fiche, les français approuvent cette décision, c'est l'essentiel ! Il n'y a que les idiots qui persistent dans leur erreur quand l'évidence s'impose. De plus, n'ayant pas voté par rapport à cela, cela me fait ni chaud, ni froid.

    mandrake
    mandrake      (réponse à Jvem)

    Un sondage ne montre pas l 'adhésion des Français. Et votre déni de la démocratie fait peine à lire

  • Proserpine
    Proserpine     

    Une décision ? Quelle décision?...en langage courant et responsable on appelle ça une démission. Hollande a au moins eu le courage des tergiversations avant de baisser pavillon devant une centaine de réfractaires à l'ordre républicain,improvisés agriculteurs du dimanche dont aucun n'est capable de récolter trois radis.On peut y ajouter la trahison des engagements de campagne à géométrie variable et le déni de suffrage universel, sans compter la passe à l'arrière de la patate chaude à l'amateur en intérim,. Le signe est clair, le pouvoir en France est passé de la rue aux bidonvilles .

  • Proserpine
    Proserpine     

    Une décision ? Quelle décision?...en langage courant et responsable on appelle ça une démission. Hollande a au moins eu le courage des tergiversations avant de baisser pavillon devant une centaine de réfractaires à l'ordre républicain,improvisés agriculteurs du dimanche dont aucun n'est capable de récolter trois radis.On peut y ajouter la trahison des engagements de campagne à géométrie variable et le déni de suffrage universel, sans compter la passe à l'arrière de la patate chaude à l'amateur en intérim,. Le signe est clair, le pouvoir en France est passé de la rue aux bidonvilles .

    Jvem
    Jvem      (réponse à Proserpine)

    Les agricultures et leur famille qui y sont restés et qui viennent d'apprendre qu'ils vont garder leurs terres vont apprécier votre commentaire.

  • om30180
    om30180     

    Bravo pour votre article et sur le fait qu’il soit à considérer cette décision comme autre chose qu’une victoire.
    Mesurons l’importance des enjeux :
    1/ il y a 50 ans des élus et l’État ont pris des décisions pour garantir le futur…
    2/ 50 ans après il est logique que l’État et les élus étudient de nouveau le sujet.
    3/ Les chiffres économiques démontrent que le NDDL n’est pas une finalitée ABSOLUE, que l’aéroport de Nantes n’a pas épuisé l’ensemble de ses potentiels.
    Le problème est que l’immobilier à vendu le rêve d’un déménagement !
    En France nous avons des zones et d’anciennes bases militaires US en Normandie et vers le centre, qui peuvent être utilisées pour le développement économique, elles sont là, inexploité à 90%, y compris l’ancienne base aérienne de Dijon rendue à la CCI locale.
    De plus le trafic aérien va x2 d’ici 2030 mais Nantes à encore des capacités d’accueil.
    Il est dommage de lire des commentaires dans lesquels ne uniquement mesuré les résultats d’affrontement des pour et des contres d’un sujet.
    Nous avons le droit de ne pas être d’accord sur des opinions y compris sur leur méthode, mais constatons que certaines analyse économique ont-elles aussi le droit de valider des scénarii qui vont à l’encontre des prévisions faites il y a 50 ans, à titre de précaution et de visions stratégique de l’époque.

  • bergheim
    bergheim     

    La compagnie émiratie annonce ce jeudi avoir commandé 36 très gros porteurs d'Airbus, pour un prix catalogue de 16 milliards de dollars.

  • caramel23
    caramel23     

    plus simple de s'attaquer aux retraités , les carpettes , comptez vous !!!!!!!

    vauban
    vauban      (réponse à caramel23)

    commencez à compter !!!!!!!

  • benpardi!
    benpardi!     

    Pour certains, Notre Dame des Landes est devenue Notre Dame des Glandes...Hi hi hi !!

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire