Alain Juppé à la cité du vin de Bordeaux, le 1er mars 2019.
 

Habituée à la figure tutélaire de l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac, à la tête du conseil municipal depuis 1995 presque sans interruption, la population bordelaise fait part de son désarroi.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire