Bruno Le Roux, le 21 mars 2017.
 

Avant Bruno Le Roux, mis en cause pour avoir embauché ses filles comme collaboratrices parlementaires, quatre autres ministres ont quitté leurs fonctions après des révélations compromettantes depuis 2012.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire