Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires, lors d'un meeting de "La République en Marche" pour les législatives, le 23 mai 2017 à Aubervilliers, près de Paris
 

Nombre de candidats de La République en marche sont novices en politique. Le jeune parti d'Emmanuel Macron multiplie les initiatives pour les accompagner de bout en bout et leur donner les meilleures chances de succès.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Tarco 14
    Tarco 14     

    Réponse a M0150

    Oui mais en contrepartie il ne doit rien a personne, sauf a ces électeurs, et n'a pas a pratiquer de retours d'ascenseurs. Cela vaut bien peut-être quelques petites "boulettes" de jeunesse. Tout devait s'arranger avec le temps.

  • Tarco 14
    Tarco 14     

    Réponse a M0150

    Oui mais en contrepartie il ne doit rien a personne, sauf a ces électeurs, et n'a pas a pratiquer de retours d'ascenseurs. Cela vaut bien peut-être quelques petites "boulettes" de jeunesse. Tout devait s'arranger avec le temps.

  • MOI50
    MOI50     

    Lorsque un candidat En marche, novice en politique, ne connait pas l'ensemble des communes de sa circonscription, les élus, les chefs des grosses entreprises, les responsables de l'Administration, le fonctionnement d'une collectivité territoriale, n'a jamais participé à des réunions publiques face à des acteurs économiques locaux, c'est vrai que sa tâche va être difficile

Votre réponse
Postez un commentaire