× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
French Communist Party (PCF) national secretary Pierre Laurent (L) and leftist Front de Gauche (FG) leader Jean-Luc Melenchon (R) attend a demonstration in support of the Greek people on February 15, 2015 in Paris. At least 2,000 people marched through the streets of Paris on February 15 heeding the call from unions and far-left organisations to voice their support for Greece and its new leftist anti-austerity government.
 

Dans un texte paru mardi sur Mediapart, Pierre Laurent, le secrétaire national du Parti communiste français (PCF) qui a soutenu Jean-Luc Mélenchon, appelle les formations à la gauche du Parti socialiste à s'unir sous une "bannière commune" aux prochaines législatives. 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Esperons que les insoumis se rendront compte que si Le Pen -à cause d'eux fait plus de 40%, elle aura un légitimité !!!

    A moins qu'ils veulent le bordel ... ???
    Pour s'épanouir et avoir plus de "grain à moudre".

    Dommage.

  • Mickel Ajos
    Mickel Ajos     

    Pas question d'alliance avec le bureau du pc (différend de la base pc )qui à soutenu Mélenchon quand celui ci était à 19%, c'est à dire 1 semaine avant le 1er tour. La France insoumise est à 20%. Le pc dans les oubliettes.

    Sky14
    Sky14      (réponse à Mickel Ajos)

    Le bureau du PC, vous parlez du Politburo ?

    Blague à part, Pierre Laurent est cohérent, puisque contrairement à vos dires, il a appelé a voté Mélenchon assez tôt.
    http://www.bfmtv.com/politique/presidentielle-2017-le-communiste-pierre-laurent-pret-a-soutenir-jean-luc-melenchon-1055727.html

    On remarquera au passage que c'est la même photo.
    Plus sérieusement, c'est assez logique qu'un candidat qui a pu se présenter à la présidentielle grâce aux signatures d'élus communistes (souvent proches de la "base"), qui a pu faire campagne grâce aux militants communistes, et a fait ses meilleurs scores dans des bastions communistes, puisse également accepter les conditions de l'union avec les communistes aux législatives. Faute de quoi, défaite assurée pour tout le monde, mais surtout pour lui.
    Les communistes seront toujours capables de gagner 6-7 députés tout seul, comme des grands, pas Mélenchon et les Insoumis.

    Ou alors tout le monde pense à l'intérêt général et ce sera plutot une trentaine de députés, certe à majorité PCF, puisqu'ils sont les mieux implantés, mais avec des insoumis, des membres de la société civile.

Votre réponse
Postez un commentaire