En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
(FILES) This file photo taken on February 8, 2016 shows French Prime Minister Manuel Valls (L) and French Economy and Industry minister Emmanuel Macron during a press conference after a meeting with the leaders of the retail sector amid a crisis in France's agricultural sector in Paris.
 

La candidature de Manuel Valls pour En Marche! aux législatives a été tuée dans l'œuf par l'équipe d'Emmanuel Macron, faute, officiellement, de remplir les critères pour les demandes d'investiture. Cette fin de non-recevoir pour l'ancien Premier ministre peut être vue comme la dernière vengeance d'Emmanuel Macron et illustre la relation tumultueuse entre les deux hommes. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    JAMAIS Valls aupres de Macron.
    Ce serait malsain. Trop de casseroles entre eux.

    Macron n'a pas besoin de Valls.
    Il y a assez de candidats valables, sans faire appel à Valls.

    Etre puis il n'a pas à faire allégeance aux "sans abris" de la politique

  • Jacky Rider
    Jacky Rider     

    “On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui ne sauraient pas faire pousser des radis.”
    Michel Audiard

  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    non mias .... soyons serveur !

    Entre nous ... embaucher dans une autre boite votre ancien chef ... ça vous viendrait à l'idée ???

    Moi je ne le ferai jamais.
    Par expérience de ce que j'ai vu.
    Je l'ai vu plusieurs fois en entreprise : une catastrophe pour ceux qui l'on fait. Embaucher son ancien chef, c'est mettre un frondeur dans la place (les vieilles querelles enfouis ressortent)
    L'ancien chef ne peut être 100% dévoué et fiable.

  • unique arthur
    unique arthur     

    Déjà son soutien était le baiser de la mort, le soutien de Judas

  • unique arthur
    unique arthur     

    Il s'était déjà imposé comme premier ministre ,on a vu le résultat du non choix d'Hollande ,triste politicien qui a fait tant de mal à la gauche et à la France.
    Merci à M.Macron d'avoir eu la lucidité de ne pas avoir introduit le loup dans la bergerie

  • breizhatao35
    breizhatao35     

    Pari : il va avoir le culot de demander au PS de l'adouber comme il ne peut pas prendre le train en marche....

  • jonah
    jonah     

    Ca va mal terminer tout ça. Peut Valls aurait des choses à deballer hein.

  • papou5201
    papou5201     

    Le retour du bâton pour Valls !!!!!!!!!

  • Giacomo Mijoni
    Giacomo Mijoni     

    "Je n'ai pas fondé une maison d'hôtes" aurait dit Emmanuel Macron ! C'est évidemment l'arroseur arrosé ! Pôvre Manuel Valls qui doit se mordre les doigts quand il fustigeait son Ministre de l'Economie en pleine séance à l'Assemblée Nationale ! Etre obligé d'aller à la soupe et supplier qu'on l'adoube pour pouvoir se présenter aux législatives ! C'est vraiment un moment jouissif !

  • sylvie la
    sylvie la     

    a force de vouloir manger a tout les râteliers il se retrouve sans rien et c'est tant mieux car il n'a pas compris qu'il n'et pas aimé des français

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire