× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
French presidential election candidate for the right-wing Les Republicains (LR) party Francois Fillon gives a press conference on March 1, 2017 in Paris. Fillon said he will be charged over allegations he paid his wife and children for fake jobs but that he would not pull out of the campaign. Fillon, a conservative, said he would meet investigating magistrates on March 15 but denied all the allegations against him and reiterated that his family had "assisted" him during his political
 

De nombreux élus Les Républicains font part de leur malaise face à la manifestation annoncée par le clan Fillon, prévue dimanche à Paris. 

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Clairerenée
    Clairerenée     

    Les électeurs qui ne souhaitent pas être manipulés seront présents au Trocadéro Dimanche. Pour une justice (avec un j minuscule) qui manque de moyens, quelle efficacité, les bras m'en tombent.

  • francaismoyen
    francaismoyen     

    La droite s'organise pour faire face au pire scénario, l'empêchement de Fillon de poursuivre le 15 Mars. Donc, des élus préparent la possibilité de remplacer Fillon par Juppé. Quand à la manif du Trocadéro, c'est une réponse à l'incroyable désignation des trois juges chargés de l'enquête. Le spécialiste des "filets dérivants et de l'écoute Client Avocat.

  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Etrange cette manif, je ne la sens pas.
    Mais pas du tout.

    Ca va déraper.
    Si j'était parisien, je partirais bien loin, à la pêche
    (au fait c'est ouvert ? et ce sera ouvert fin avril et début mai ?)

    En plus, si les manifestants "insultent " la justice et la police qui ont fait leur boulot ...
    Ca laissera des traces et leur coupera définitivement la voie vers le gouvernement.

    Fillon lui en plus est incontrôlable et va etre dissident de son parti, sous prétexte que 4 millions de personnes ont voté pour lui à la primaire
    (par la plupart, ignorantes de ses faibles capacités à être un bon chef et n'ayant pas réalisé qu'il n'était qu'un second, dans l'ombre de Sarko)

    christophe gauder
    christophe gauder      (réponse à Et maintenant ?)

    Moi non plus je ne la sens pas du tout cette manif, et je pense que c'est le chant du cygne pour FF, mais qu'il tend un piège pour "finir en beauté".
    Imaginons...
    Manif non autorisée, par risques de dérapages : FF déclare qu'on l'empeche de mener campagne, c'est un coup d'etat démocratique, un hold up ou je sais pas quoi..

    Manif autorisée :
    - si ça dérape : c'est la faute du gouvernement, qui est incapable de maintenir l'ordre, qui veut m'empecher de faire campagne, blablabla....
    - si ca dérape pas :
    * soit il n'y a pas grand monde en fait : oui, mais les gens ont eu peur, parce que le pouvoir fait tout pour m'empecher de faire campagne..et les médias ont sous estimé les manifestants qui étaient au moins 4 millions comme à la primaire (cf alternative facts)
    * soit c'est une réussite, et la, franchement, je ne comprends pas...!

  • Picto
    Picto     

    Le peuple va rendre la justice, maintenant ?
    Car le peuple, lui il sait ???

    Condamnation avec pouce en bas,
    ou grâce avec pouce en haut ?

    Ce n'est pas au peuple de juger Fillon avec ses voix.
    C'est aux juges.

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à Picto)

    Bien sur que oui que c'est a nous de le sanctionner avec nos bulletins !!

  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    Manifester contre la justice contre la police, contre les lois de la république est INDIGNE de responsables politiques dignes.

    DESOLé Mais les LR qui vont aller soutenir Fillon au nom de leur opposition à la justice sont hors la loi.

    les électeurs jugeront ceux qui y sont allés !

Votre réponse
Postez un commentaire