BFMTV

Le PS demande le retour d'un handicapé kosovar expulsé

BFMTV

PARIS - Le Parti socialiste français a demandé samedi au gouvernement d'accepter le retour d'un jeune polyhandicapé kosovar renvoyé lundi dernier...

PARIS (Reuters) - Le Parti socialiste français a demandé samedi au gouvernement d'accepter le retour d'un jeune polyhandicapé kosovar renvoyé lundi dernier dans son pays en raison de sa situation irrégulière.

Des témoins ont affirmé que ce jeune homme de 15 ans avait été arrêté par plusieurs policiers dans un centre d'éducation motrice de Freyming-Merlebach (Moselle) où il était soigné depuis mars dernier.

Il a été embarqué dans un vol médicalisé à destination de son pays d'origine, après une nuit dans un centre de rétention à Metz.

Dans un communiqué samedi, le Parti socialiste exprime son indignation. "Atteint d'une maladie dégénérative très handicapante, il a été brutalement renvoyé dans son pays où il n'y a aucune possibilité de traitement efficace", écrit-il.

"Cette expulsion est une honte qui illustre une politique du chiffre, inhumaine et aveugle, où les statistiques de reconduite à la frontière comptent plus que l'avenir d'un enfant gravement malade", ajoute-t-il, demandant "solennellement" au gouvernement de revenir sur cette décision.

Selon l'organisation de défense des immigrés RESF, le jeune homme était arrivé clandestinement en France avec ses parents, sa grande soeur et son frère.

Sa famille a été accueillie en centre d'hébergement. Une demande de régularisation pour la famille avait été déposée.

La politique d'immigration conduite par l'ancien socialiste Eric Besson, avec des objectifs chiffrés d'expulsions, est critiquée par la gauche, qui prône une régularisation "large" des sans-papiers.

Thierry Lévêque, édité par Nicole Dupont