× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Le Premier ministre confirme que les ministres battus aux législatives devront démissionner
 

Pas de mandat local, et plus de portefeuille en cas de défaite personnelle aux législatives: c'est la règle fixée par la tête de l'exécutif aux ministres. Sans exception. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Michel Lelievre
    Michel Lelievre     

    Entendu, ce matin, sur Public Sénat, un dénommé Jean-Baptiste Lemoyne, sénateur de l'Yonne. Un journaliste lui pose une question : « le gouvernement penche à droite ou à gauche ? » La réponse du sénateur : « il penche à France ». Bravo, monsieur le sénateur , le meilleur avenir vous est réservé, car vous pratiquez parfaitement la langue de bois, langage particulièrement développé en ce moment. Dans la rubrique de la brosse à reluire, vous êtes également au top, de la façon que vous avez détaillé la liste des méritants de ce gouvernement, c'était impressionnant. Vous êtes un laborieux, et les laborieux, il faut toujours les récompenser. Je ne doute pas que l'on va parler de vous. De plus, ce qui ne gâte rien, vous êtes un bien peigné, propret sur vous, donc le prototype même de ce que l'on va voir fleurir, les roseaux grimpants, mais seront-ils des roseaux pensants ? Et, dans tout cela, toujours rien n'est fait pour ma concierge.

  • vauban
    vauban     

    ça concerne aussi les secrétaires d'état
    Sont concernés par cette épée de Damocles quatre candidats de la République en marche : Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires, Christophe Castaner, secrétaire d'Etat en charge des relations avec le Parlement et Porte-parole du gouvernement, Marielle de Sarnez, ministre chargée des Affaires européennes et Mounir Mahjoubi, serctéaire d'Etat au Numérique. Annick Girardin (PRG), nommé aux Outre-mer et Bruno le Maire (LR), nouveau patron de Bercy, ont également récemment déclaré leur intention de se présenter aux législatives.

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à vauban)

    Ca paie bien le boulot de rédacteur à l'Elysée?

Votre réponse
Postez un commentaire