French Prime Minister Edouard Philippe leaves the Elysee Presidential Palace after the weekly cabinet meeting in Paris on October 11, 2017. 
LUDOVIC MARIN / AFP
 

L'ultimatum lancé par Les Républicains aux ministres transfuges et aux députés "Constructifs" prend fin ce mercredi soir. Edouard Philippe a fait savoir qu'il ne comptait pas "s'expliquer", et s'expose donc à l'exclusion du parti de la droite.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • SuperPlus
    SuperPlus     

    Pourquoi un ministre aurait-il besoin d’être d’un « parti » ?

  • virgile999
    virgile999     

    Choisi pour ne pas pouvoir faire d'ombre au Marquis poudré...complètement insipide...c'est réussi!

  • fumcapt
    fumcapt     

    Ouais,bon..........mais il reste premier ministre du président des riches...............

Votre réponse
Postez un commentaire