× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Une épreuve de baccalauréat en juin 2017 dans un lycée parisien
 

Moins d'épreuves, plus de contrôle continu, réduire les coûts et favoriser la réussite des plus méritants... voilà les arguments développés par le ministre Jean-Michel Blanquer qui se met dans les pas d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe.

Votre opinion

Postez un commentaire