BFMTV

Le ministère de la Défense organise un concours d'interprétation de La Marseillaise sur YouTube

Dans le cadre de l’année de La Marseillaise, décrétée par François Hollande, le ministère souhaite réconcilier les 18-25 ans avec l’hymne national.

Les jeunes seraient-ils fâchés avec l’hymne national? C’est en tout cas ce qu’entend vérifier le ministère de la Défense, qui vient de lancer sur YouTube un concours intitulé “Chante ta Marseillaise” à destination des 18-25 ans. Le but: permettre à la jeune génération de “se réapproprier” l’hymne national, peut-on lire dans un communiqué. 

Cette opération s’inscrit dans le cadre de l’année de La Marseillaise, décrétée par François Hollande à l’occasion de l’Euro de football, et coïncide avec les 180 ans de la mort de Rouget de Lisle, l’auteur du célèbre chant, disparu en 1836. “L’enjeu véritable est de faire passer les valeurs citoyennes et mémorielles aux plus jeunes”, explique Hélène Pradas-Billaud, qui travaille pour la Direction de la Mémoire du Patrimoine et des Archives, au sein du ministère.

Un couplet pour convaincre

Le concours s’est ouvert officiellement le 9 mai et court jusqu’au 22 mai. Les participants doivent interpréter en vidéo et en français le premier couplet de La Marseillaise, sans doute le plus connu, commençant par la célèbre injonction “Allons enfants de la Patrie”.

Tous les styles musicaux sont permis, la seule règle étant de ne pas modifier les paroles. Le concours vise un public connecté, puisque les participants sont appelés à poster la vidéo de leur prestation sur leur propre page YouTube avant de remplir un formulaire et de le renvoyer par mail. “Nous voulions utiliser les vecteurs de communication qu’utilisent les jeunes”, précise Hélène Pradas-Billaud, qui espère un engouement autour de cette opération, et pourquoi pas un véritable “travail artistique”.

L'ironie des internautes

Trois gagnants seront départagés parmi les 10 meilleures vidéos, qui seront toutes publiées sur la page YouTube du ministère. Les résultats seront annoncés le 21 juin, à l’occasion de la Fête de la Musique. A la clé, plusieurs récompenses: une “caméra sportive”, une formation vidéo sous l’égide du pôle communication du ministère, et un séjour sur un navire de la Marine nationale. Les trois lauréats seront aussi invités à assister aux défilés du 14 juillet depuis les tribunes.

Un jour après le lancement de l'opération, aucune candidature n'a encore été transmise au ministère. En revanche, elle suscite déjà sur Twitter une certaine ironie, et quelques youtubeurs ont d'ores et déjà publié pour l'occasion leur interprétation très propre de l'hymne national.

Charlie Vandekerkhove