BFMTV

Le maire de Perpignan "atterré" par la victoire d'Ada Colau à Barcelone

La future maire de Barcelone Ada Colau, soutenue par le parti antilibéral Podemos

La future maire de Barcelone Ada Colau, soutenue par le parti antilibéral Podemos - Lluis Gene - AFP

Jean-Claude Pujol, maire (UMP) de la ville de Perpignan a commenté ce vendredi la victoire d'Ada Colau, maire "indignée" de Barcelone. Un scrutin emporté en Catalogne après la poussée aux dernières élections municipales et régionales espagnoles de Podemos, parti enfanté par le mouvement des "indignés" qui entendait secouer le bipartisme du pays.

Alors que de grandes villes espagnoles (capitale incluse) pourraient basculer au profit de Podemos, l'hôtel de ville de Barcelone va accueillir Ada Colau, 41 ans, l'une des cadres du parti antilibéral.

Jean-Marc Pujol s'est dit "atterré par ce qui se passe à Barcelone" après cette victoire, des propos repris par le quotidien régional L'indépendant. "Quand on voit que Barcelone est une des plus belles villes du monde et que, sur un vote, on va se retrouver sur une vision complètement passéiste de l'économie..."

Le maire a aussi exprimé ses réserves au sujet des relations avec la future maire catalane. "Entre jeter des glaçons sur la tête des touristes pour pas qu'ils viennent et gérer la ville, elle devra faire le grand écart!". Ada Colau est connue pour son engagement contre les expulsions dans l'immobilier et ses positions contre le tourisme à Barcelone, qui accueille chaque année des millions de touristes venus principalement de France et du Royaume-Uni.

Q.D.