En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le chef de l'Etat François Hollande, dimanche 29 novembre 2015 à Bruxelles. - Thierry Charlier - AFP
 

En 1993, François Hollande a envisagé de devenir banquier d'affaires. Lui qui vingt ans plus tard a érigé la finance comme son plus grand adversaire. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Google-102522115015314334254
    Google-102522115015314334254     

    La France est un pays clownesque, s'imaginant être le centre du monde.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    La banque a eu chaud,heureusement qu'il n'a pas été embauché,il aurait fait couler la maison !!!

  • cékoissa
    cékoissa     

    C'est bien la preuve qu'il ne cherche que le prestige et la renommée. des convictions et des principes? il connait pas!

  • slater13
    slater13     

    Rien n'arrête nos hommes politiques, ils peuvent tout renier pour accéder au pouvoir.

  • kojiki
    kojiki     

    La banque Rothschild a eu chaud , dans ce milieu il faut un esprit de décision , ne pas tergiverser et s'engager , des qualités , qui ne l'habitent guére.

Votre réponse
Postez un commentaire