× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll
 

"Quand on est élu et qu'on souhaite une étiquette, qui est liée je le rappelle à une élection présidentielle, il y a une solidarité à avoir", a indiqué Stéphane Le Foll à l'adresse des frondeurs dimanche.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • rmb
    rmb     

    Si tous les députés PS sont obligés d'être solidaire avec leur camp et si tous les députés UMP étaient obligés d'obéir les yeux fermés aux directives de leur camp, inutile de payer 577 députés à l'assemblée. Il faut faire des économies et mettre 1 député PS et 1 député UMP!

    zozo85
    zozo85      (réponse à rmb)

    pendant les discussions de la loi ils proposent des amendements par contre le jour du vote de la loi et c'est ce qui se passe le plus souvent, chaque parti indique ce qu'il va voter et ce jour là il pourrait très bien n'y avoir qu'un député par parti puisque certains groupe sont composés de plusieurs partis politique.

  • pinocchio
    pinocchio     

    le gouvernement n'a qu'à dissoudre définitivement les assemblées s'il ne supporte pas les oppositions.

  • solos
    solos     

    à défaut d’intégrité...

  • zozo85
    zozo85     

    Dans tous les partis il y a des courants et chacun s'exprime.
    Lorsque l'on fait partie d'une majorité on doit la soutenir même en cas de désaccord ou bien on la quitte.
    Dans le cas des frondeurs ils auraient dû dès la création voter, contre, si ils ne faisait pas confiance au gouvernement , sinon voter pour. Cela aurait montré qu'il y avait une majorité claire et ça aurait éviter tous les discours des diverses oppositions.

Votre réponse
Postez un commentaire