× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

Le financement du FN sous la loupe du tribunal correctionnel de Paris

Frédéric Chatillon
 

Devenu Rassemblement national, le FN est jugé pour "complicité" des escroqueries dont sont accusés les dirigeants du mouvement Jeanne, le micro-parti de Marine Le Pen, et la société de communication Riwal, fondée par un de ses proches conseillers, Frédéric Chatillon, lors des élections législatives de 2012.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire