× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, et le général de Villiers, en avril 2017.
 

Dans un entretien au quotidien Les Echos, le chef de la diplomatie Jean-Yves Le Drian, ancien ministre de la Défense pendant le quinquennat de François Hollande, rend hommage au général de Villiers, et dit respecter sa décision de démissionner de la tête de l'état-major.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Proserpine
    Proserpine     

    Le budget 2017 mal préparé avec aucune réserve pour les Opex, le Drian, Macron, Sapin, Cazeneuve en sont co-responsables, ( mot proscrit du vocabulaire politique ) Félicitations au général de Villiers qui pour la première fois sous la cinquième République a mis les "décideurs" en face de leurs responsabilités . Il aurait été salutaire que l'on prît exemple de son sens des responsabilités et de la dignité de sa démission sans tapage, une fois de plus, le tapage que l'on fait est inversement proportionnel à la compétence que l'on aurait dû manifester pour faire les comptes .

  • vanda100
    vanda100     

    Comment peut-on accepter des réductions de dépense immédiates alors que les recettes à venir restent floues pour financer la « trajectoire » de l’année suivante... Faudrait-il tout simplement réduire nos actions militaires à l’étranger, nos effectifs et mettre au rebut le matériel en ruine ?

    Tous les ministères sont concernés. Peut-on croire que la libéralisation du marché du travail va relancer la vie économique ? Electrochoc souhaitable ? C’est vrai qu’on ne peut plus se permettre de payer tant de fonctionnaires. Mais les employés des collectivités territoriales licenciés retrouveront-ils un travail ?

  • iamagic
    iamagic     

    Pour moi ces mots sont un désaveu de Le Drian à l'égard de Macron, mais c'est une manière soft de le dire!

  • beaudolo
    beaudolo     

    "Il a même indiqué la première marche de cet effort: 34,2 milliards d'euros en 2018. J'aurais aimé avoir cette enveloppe." c'est comme d'habitude les augmentation c'est pour bientôt mais les ponctions c'est pour maintenant! Comme pour nous les citoyens, les augmentations d'impôts c'est maintenant de salaires c'est bientôt!

Votre réponse
Postez un commentaire