× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Ce mardi, l'institut Elabe a sondé pour BFMTV et L'Express, les Français, après le débat opposant les candidats les mieux placés dans l'optique de la présidentielle.
 

Le débat organisé lundi soir sur TF1 semble avoir marqué les futurs électeurs. Yves-Marie Cann, directeur des études politiques à Elabe note une percée de Jean-Luc Mélenchon, et un socle d'électeurs "sûrs de leur choix plus important" pour Emmanuel Macron.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • laura von distria
    laura von distria     

    Ce débat ne changera rien à mon intention de vote !!! Si cela peut vous rassurer ???

  • Jeanmarc7706
    Jeanmarc7706     

    Attention MLP baisse un peu encore, et si FF finissait 2e devant MLP à la fin ?

  • mop2013
    mop2013     

    Nous ne sommes pas des moutons et voteront Fillon en masse et plus que jamais...
    Tout sauf Macron le cheval de troie Hollando/mediatique...

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à mop2013)

    Tout sauf fillon !!

    vauban
    vauban      (réponse à mop2013)

    nous voterons tous pour Macron.

  • Enzo Battiato
    Enzo Battiato     

    Bonjour juste comme sa voté Macron c pas comme revoté Hollande ? Enfin je sais pas quoi en plus un des premier a quitté l equipe de hollande comme on dit " c toujours les rat qui quitte le bateau en premier quand il coule"

  • Proserpine
    Proserpine     

    Ou les sondés sont des illettrés,.....ou les sondeurs font partie du complot de ralliement progressif pour faire croire à l'engouement spontané envers l' inspirateur de la politique Hollande qui fût le principal fossoyeur de la gauche et de l'économie française,.... ou les français croient au père Noël avec la loi fourre tout Macron ,ré-emballée en paquet cadeau dans de l'albal pour faire croire à sa fraîcheur.......ou la planète est désaxée et nous avons basculé dans l'hémisphère sud où nous marchons la tête en bas avec les autres pèlerins .

    vauban
    vauban      (réponse à Proserpine)

    non non, ce sont les petits hommes verts venus de Mars qui complotent .

  • Proserpine
    Proserpine     

    Ou les sondés sont des illettrés,.....ou les sondeurs font partie du complot de ralliement progressif pour faire croire à l'engouement spontané envers l' inspirateur de la politique Hollande qui fût le principal fossoyeur de la gauche et de l'économie française,.... ou les français croient au père Noël avec la loi fourre tout Macron ,ré-emballée en paquet cadeau dans de l'albal pour faire croire à sa fraîcheur.......ou la planète est désaxée et nous avons basculé dans l'hémisphère sud où nous marchons la tête en bas avec les autres pèlerins .

  • solitaire
    solitaire     

    Euh alors les médias qui ne savait pas de.quoi parler puisqu'il faut meubler,pour cette question rien à changer sauf melenchon,de plus ne.vous attendez pas fillon ou la gauche ,ont est quand même pas sado maso pour élire de bon à rien sur.tous point de vue mais surtout des.huliminer.

  • solitaire
    solitaire     

    Euh alors les médias qui ne savait pas de.quoi parler puisqu'il faut meubler,pour cette question rien à changer sauf melenchon,de plus ne.vous attendez pas fillon ou la gauche ,ont est quand même pas sado maso pour élire de bon à rien sur.tous point de vue mais surtout des.huliminer.

  • stef945
    stef945     

    je crois pas haut sondages que l'on nous donne sans arret ils sont trop haut pour macron il faut voir ce qu'il a expliqué on ne comprend pas tout d’ailleurs il a était repris durement mais là personne en parle de toute façon c'est pas les sondages qui me feront changé d'avis je sais pour qui je vais voté un président qui a un programme dur mais réaliste.

  • bergheim
    bergheim     

    Le sondage exclusif d’Atlantico le montrait,
    l’enquête d’Elabe le confirme. D'après un baromètre de l’institut établi pour l’Express et BFMTV, établi après avoir interrogé mardi un panel de 1.050 personnes, Emmanuel Macron domine les intentions de votes au premier tour. Il remporterait ainsi la première manche avec 26% des intentions exprimées, devant Marine Le Pen, située elle à 24,5%.
    Emmanuel Macron (+0,5%) conforte son avance sur la présidente frontiste (-0,5%).
    Derrière le duo, François Fillon peine à trouver un nouveau souffle. Le candidat Les Républicains n’a semble-t-il pas profité du débat et stagne à 17% des voix estimées (-0,5%).

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire