BFMTV

Le combat d’un déchu de nationalité pour redevenir "un citoyen lambda"

Fouad Charouali est franco-marocain. Dans les années 2000, il a été condamné pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste". Sorti de prison il y a cinq ans, il doit maintenant se rendre à la préfecture de Versailles pour troquer ses papiers français contre un récépissé de demande de carte de séjour. "C'est comme une mère qui se désavoue de son enfant", s'attriste-t-il. Tout comme ses quatre amis, eux aussi déchus de leur nationalité, Fouad Charouali a choisi de déposer un recours au Conseil d'Etat.