× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Right wing Les Républicains (LR) party top candidate for the regional elections in the Aquitaine-Limousin-Poitou Charentes region Virginie Calmels (L) and mayor of Bordeaux, Alain Juppé (R) chat after the results of the second round, in Bordeaux, December 13, 2015. AFP PHOTO JEAN PIERRE MULLER. 
JEAN-PIERRE MULLER / AFP
 

Après la victoire de François Fillon à la primaire de la droite, le camp Juppé tente de faire son autocritique. Une campagne trop "verrouillée", un problème de positionnement par rapport aux centristes... Les leçons à tirer ne manquent pas.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Facebook-1299592626727611
    Facebook-1299592626727611     

    Jpppé c'est lui le déguelasse nous imposer Calmel ,tous les Français n'on pas encore oublier et il a voulu Louvoyer entre tous par ambition , mais mentir devant des millions de francais ça ne passe pas ,le franc-maçon a perdu et de plus peut etre perdu Calmel

  • BEN-SIMON
    BEN-SIMON     

    C'est ça la démocratie a la française, pour gagner une élection on doit raconter des mensonges, contre sont adverse

  • 109600
    109600     

    Papy fait de la résistance?

  • beaudolo
    beaudolo     

    En effet, les raisons de la défaite doivent être assez complexes, beaucoup plus que pour le quinquennat d'Hollande où c'est tout simplement l'incompétence liée à une idéologie d'une autre époque!

Votre réponse
Postez un commentaire