En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
French President Francois Hollande (C) welcomes Greek Prime Minister Alexis Tsipras (L) at the Elysee Palace in Paris on March 12, 2016 before a meeting of European social democratic leaders on the future of the European Union. AFP PHOTO / DOMINIQUE FAGET 
DOMINIQUE FAGET / AFP
 

Lors d'un entretien téléphonique, le président de la République et le Premier ministre grec ont partagé leur volonté d'éviter que le Brexit ouvre "une période d'incertitude" en Europe.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Google-110723182519003978165
    Google-110723182519003978165     

    Albert Camus a écrit: "Mal nommer les choses, c'est ajouter aux malheurs du monde." Il est dommage de voir mentionnée une "période d'incertitude sur l'Europe": L'Europe c'est un continent, (ou un personnage de la mythologie), qui ne peut être un objet d'incertitude ?
    Ce qui est incertain, après le Brexit, c'est l'avenir d'une union politique monstrueuse qui fait passer les droits de la finance avant les droits humains, qui a ramené le berceau de notre civilisation au statut de PPTE (Pays Pauvre Très Endetté: hausse de la mortalité infantile & baisse de l'espérance de vie).
    Ce qui est un paradis pour les multinationales et fonds vautour en train de piller le pays du Sud ne s'appelle pas "Europe"... mais "UE de Lisbonne", cette ville superbe, dont le nom est hélas associé a une entreprise anti-démocratique qui, sous prétexte de "concurrence libre donc faussée"... a fait de la lutte de tous contre tous la recette du bonheur... pour quelques privilégiés !

  •  
          

    Le FN jubile et réclame un "Brexit" à la française

  • grognon
    grognon     

    Je peux vous dire que tous les Grecs n'ont aucune idée de ce que demain sera et à quelle sauce ils seront mangés !!! eux, ils sont restés dans l'Europe.

Votre réponse
Postez un commentaire