"Les gens ne veulent plus rien entendre": le blues des Insoumis à l'approche des européennes

Jean-Luc Mélenchon à Bordeaux le 29 avril 2019.
 

À moins de trois semaines du scrutin européen, les dirigeants de la France insoumise ne cachent plus leur inquiétude. À 9% d'intentions de vote, le parti est en difficulté dans les sondages et multiplie désespérément les appels en direction de son électorat à se rendre aux urnes.

Votre opinion

Postez un commentaire