En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Image d'illustration
 

Sans mettre en péril la domination de LaREM à l'Assemblée nationale, les défaites du parti présidentiel aux législatives partielles de dimanche envoient un signal inquiétant à l'exécutif sur la capacité de mobilisation de son mouvement. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire