Le baromètre des éditorialistes - "La campagne de Mélenchon, c'est celle de Bernie Sanders mot pour mot"

Jean-Luc Mélenchon est l'homme fort du moment.
 

Il n'a pas échappé à nos éditorialistes que l'homme en forme du moment est les candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, passé pour la première fois devant François Fillon, s'adjugeant la troisième place au 1er tour. Mais peut-il aller plus loin?

Votre opinion

Postez un commentaire

18 opinions
  • Kensan Crowzs
    Kensan Crowzs     

    La campagne de Fillon c'est la campagne de Clinton
    affaire pour affaire ...

  • Nicolas Mutel
    Nicolas Mutel     

    Il n'est donc pas venu à l'esprit des éditorialistes que M. Mélenchon pourrait tout simplement proposer le meilleur programme, propice au bien-être des Français, auquel cas toute explication politicienne de son succès serait reléguée à l'arrière plan ?
    Ce que les électeurs de M. Mélenchon recherchent, c'est un programme porteur d'espoir et de progrès, même perfectible, dans une Europe coincée "entre des politiques d’alignement néolibéral et une menace néofasciste toujours croissante" (pour paraphraser le philosophe Patrice Maniglier) qui détruit les droits de l'individu.

  • Nicolas Mutel
    Nicolas Mutel     

    Il n'est donc pas venu à l'esprit des éditorialistes que M. Mélenchon pourrait tout simplement proposer le meilleur programme, propice au bien-être des Français, auquel cas toute explication politicienne de son succès serait reléguée à l'arrière plan ?
    Ce que les électeurs de M. Mélenchon recherchent, c'est un programme porteur d'espoir et de progrès, même perfectible, dans une Europe coincée "entre des politiques d’alignement néolibéral et une menace néofasciste toujours croissante" (pour paraphraser le philosophe Patrice Maniglier) qui détruit les droits de l'individu.

  • Pierre Meneghetti
    Pierre Meneghetti     

    Ne vous en déplaise M. Barbier, mais à Marseille, Jean-Luc Mélenchon a confirmé son message de 2012 sur le métissage mais sans doute aviez-vous les oreilles ailleurs.

  • Pierre Meneghetti
    Pierre Meneghetti     

    Ne vous en déplaise M. Barbier, mais à Marseille, Jean-Luc Mélenchon a confirmé son message de 2012 sur le métissage mais sans doute aviez-vous les oreilles ailleurs.

  • agnes P
    agnes P     

    Vous avez tous peur de Mélenchon. Moi c'est Macron, Fillon qui me font peur. Quel avenir pour les plus défavorisés, quel avenir avec les traités CETA, TAFTA, l'armement à 3%, le glyphosate dans nos champs, et les pesticides dans nos assiettes. La finance toujours au premier plan à tirer les ficelles. Ayez peur du peuple qui un jour en aura marre de se faire plumer. Macron et sa classe moyenne supérieure d'En Marche me débectent. Marchez et les autres crevez....

  • agnes P
    agnes P     

    Vous avez tous peur de Mélenchon. Moi c'est Macron, Fillon qui me font peur. Quel avenir pour les plus défavorisés, quel avenir avec les traités CETA, TAFTA, l'armement à 3%, le glyphosate dans nos champs, et les pesticides dans nos assiettes. La finance toujours au premier plan à tirer les ficelles. Ayez peur du peuple qui un jour en aura marre de se faire plumer. Macron et sa classe moyenne supérieure d'En Marche me débectent. Marchez et les autres crevez....

  • Georges Olivier Daudelin
    Georges Olivier Daudelin     

    Ne vous déplaise Messieurs, Emmanuel Macron est le troisième depuis longtemps, et François Fillon est 2ième après Marine Le Pen. Jean Luc Mélenchon botte le derrière de Macron de la pointe de ses souliers. Il passera devant Macron et Fillon au premier tour, et battra Marine Le Pen au second tour.

  • beaudolo
    beaudolo     

    Donc, selon ce média, nous risquons d’avoir au deuxième tour l’extrême droite contre l’extrême gauche ? C’était exactement la situation de la Grèce aux dernières élections où c’est l’extrême gauche qui l’a emporté ; vous avez vu dans quelle situation se trouve la Grèce aujourd’hui ?

    Nicolas Mutel
    Nicolas Mutel      (réponse à beaudolo)

    Oui, j'ai constaté que la gauche grecque est confrontée à un dilemme terrible : continuer à être asphyxiée par ses créanciers ou rompre avec l'Europe. Pour l'instant, elle n'a pas trouvé le courage d'effectuer le second choix (et je ne lui jette pas la pierre).

    agnes P
    agnes P      (réponse à beaudolo)

    Comparez ce qui est comparable.

    vauban
    vauban      (réponse à beaudolo)

    nous on aura Macron, le risque Grèce n'existe pas chez nous!

  • beaudolo
    beaudolo     

    Donc, selon ce média, nous risquons d’avoir au deuxième tour l’extrême droite contre l’extrême gauche ? C’était exactement la situation de la Grèce aux dernières élections où c’est l’extrême gauche qui l’a emporté ; vous avez vu dans quelle situation se trouve la Grèce aujourd’hui ?

    vauban
    vauban      (réponse à beaudolo)

    nous on aura Macron, le risque Grèce n'existe pas chez nous!

Lire la suite des opinions (18)

Votre réponse
Postez un commentaire