Mis à jour le
Baromètre
 

Alors que le président de la République garde le silence depuis plusieurs jours sur l'affaire Benalla, la responsabilité de l'Elysée a été pointée du doigt lors des auditions de lundi à l'Assemblée. Pour les éditorialistes de BFMTV, l'Elysée est en première ligne, mais Emmanuel Macron est protégé. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire