Laurent Nuñez, secrétaire d'État au près de ministre de l'Intérieur sur le plateau d'Affaire Suivante le 20 janvier 2019.
 

Laurent Nuñez a défendu ce dimanche dans Affaire Suivante, contre l'avis du Défenseur des droits, l'utilisation du LBD par les forces de l'ordre. Sans ce lanceur de balles, "les policiers n'iront plus au contact".

Votre opinion

Postez un commentaire