BFMTV

Sénatoriales: la République en marche dévoile ses premiers candidats

La République en marche présente ses premiers candidats

La République en marche présente ses premiers candidats - ALAIN JOCARD / AFP

Le parti de la majorité présidentielle a publié une première liste de seize candidats pour les élections sénatoriales.

Alors que les élections sénatoriales se dérouleront le 24 septembre prochain, la Commission nationale d’investiture (CNI) de la République en marche a dévoilé ses premiers candidats. "Au regard de la nature de ces élections et du rôle des sénateurs, la Commission nationale d’investiture s’est attachée à désigner des candidats ayant une connaissance approfondie de leur territoire, de ses élus et du fonctionnement des collectivités territoriales", explique le parti dans un communiqué.

Seize candidats ont été dévoilés par le groupe LREM. Parmi eux, l’ancienne ministre du Commerce Extérieur Nicole Bricq qui brigue un second mandat de sénatrice dans le département de Seine-et-Marne, à l’instar d’Anne Émery-Dumas, elle aussi ancienne socialiste, qui se représente dans la Nièvre.

Le communiquant Philippe Grangeon candidat

Mais la République en Marche, comme à son habitude, a également choisi d’investir des personnalités qui n’ont jamais eu de mandat électif. C’est le cas de Pierre Mathiot, ancien directeur de l’Institut d’études politiques de Lille et ex-délégué ministériel au parcours d’excellence par Najat Vallaud Belkacem. Même chose pour Philippe Grangeon pour les Français de l’étranger, même si ce communicant, ancien directeur de la communication de Capgemini et proche de Dominique Strauss-Kahn et de François Hollande, a participé activement à la création d’En marche. 

Dans le Morbihan, c’est l’ancien député Jean-Pierre Le Roch qui tentera d’accéder au Palais du Luxembourg. À Paris se présenteront Julien Bargeton, adjoint à la maire, ainsi que Fadila Mehal, conseillère de Paris XVIII et présidente de la commission culture, patrimoine, mémoire de Paris.

Martine Chaigneau (Indez-et-Loire), Didier Rambaud (Isère), Aline Merriau (Loiret), Corinne griffon (Lot-et-Garonne), Tani Mohamed Soilihi (Mayotte), Daniel Barbier (Nièvre), Arnaud de Belenet (Seine-et-Marne), Sophie Lartilleux-Suberville ainsi que le président de l’Assemblée des Français de l’étranger Marc Villard (Frrançais établis à l’étranger) se portent également candidat.

Paul Louis