BFMTV

François de Rugy "en colère" contre l'absentéisme des députés

François de Rugy, le président de l'Assemblée nationale, était ce jeudi matin l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC.

Invité jeudi matin sur BFMTV et RMC, François de Rugy tient à rappeler que la "tenue" des députés n'est pas seulement dans leur tenue vestimentaire, mais aussi dans "leur présence" à l'Assemblée.

Or, critique-t-il, "les députés n'ont pas été à la hauteur" pour la venue lundi dernier du président du Bundestag, l'assemblée fédérale allemande: la majorité d'entre eux étant absents, l'hémicycle offrait des rangs clairsemés malgré la solennité de l'instant.

Wolfgang Schäuble avait pourtant fait le déplacement à l'occasion des 55 ans du traité de l'Elysée, qui a scellé la réconciliation franco-allemande, dix ans après la fin de la Seconde guerre mondiale. Dans les mêmes termes, l'Assemblée nationale et le Bundestag ont adopté une résolution commune visant à approfondir la coopération entre la France et l'Allemagne.

"Pour que l'Assemblée soit respectée, on doit être à la hauteur"

Se félicitant de cette avancée qui, au-delà de la simple commémoration, permet de se tourner vers l'avenir, François de Rugy poursuit: "Je suis encore plus en colère de voir que, qu'est-ce que l'on retient? En Allemagne, en effet, le Parlement était réuni au grand complet (lundi matin, quelques heures avant la séance à l'Assemblée nationale, NDLR), le gouvernement était présent également au grand complet, avec Angela Merkel, la chancelière qui était là uniquement pour nous écouter, puisqu'elle ne s'exprimait pas. Et à l'Assemblée nationale, en effet, je l'ai dit aux collègues, ils n'ont pas été à la hauteur de cet événement".

"J'ai toujours dit aux députés, et je leur ai dit depuis lundi, pour que l'Assemblée soit respectée, il faut qu'on soit à la hauteur. Là, en effet, un certain nombre de députés, en ayant choisi d'être plutôt dans leur circonscription ou ailleurs, n'ont pas été à la hauteur".

A.L.M.