BFMTV

La République en marche lance une "mission laïcité" pour définir sa doctrine

Le nouveau logo de La République en marche.

Le nouveau logo de La République en marche. - La République en marche.

Une "mission laïcité" a été lancée ce jeudi pour "définir la ligne politique du parti" sur la question, ont expliqué ses promoteurs, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, et le député Laurent Saint-Martin.

La République en marche a lancé jeudi une "mission laïcité", destinée à "définir la ligne politique du parti" sur la question, ont expliqué ses promoteurs, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, et le député Laurent Saint-Martin.

"On est un jeune mouvement qui doit encore constituer sa doctrine", a justifié Marlène Schiappa lors d'une conférence de presse au siège de LaREM.

Des débats au sein du mouvement

Il y a un mois, la question du port du voile chez les accompagnatrices lors de sorties scolaires a provoqué de profondes dissensions chez les marcheurs, entre tenants d'une laïcité dite "stricte", à l'image du ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, et ceux d'une conception davantage "ouverte", notamment défendue par le député Aurélien Taché.

"Ça n'est pas une mission sur l'islam, la radicalisation ou le communautarisme, mais bien sur la laïcité", a par ailleurs rappelé la secrétaire d'État, qui entend aborder la question "de manière philosophique, politique et juridique". 

"On n'est pas obligé de changer la loi pour réfléchir à la question de la laïcité, ça n'est pas une mission qui a pour vocation d'aboutir à un projet ou à une proposition de loi", a pour sa part indiqué Laurent Saint-Martin, député du Val-de-Marne, selon qui "on est là pour savoir ce que nous pensons".

Des travaux restitués avant les municipales

La mission, voulue par le patron du parti, Stanislas Guerini, doit rencontrer de nombreux experts et personnalités qualifiées dans les prochains mois pour une restitution de ses travaux d'ici mars, avant les élections municipales.

Dès lors, "les candidats LaREM aux municipales porteront une ligne claire" sur la question, a affirmé Marlène Schiappa alors que, selon elle "il y a énormément de partis politiques qui font l'autruche et qui n'ont pas de ligne claire".

"Pour le RN, laïcité égale: 'On déteste les musulmans' et à La France insoumise, leur leader a changé de position", a-t-elle fait valoir.

Elle faisait ainsi référence à la présence dimanche dernier à Paris de Jean-Luc Mélenchon à une "marche contre l'islamophobie" qui était, selon la secrétaire d'Etat, "une marche contre la laïcité", en précisant qu'elle exprimait sur la question un propos "personnel".