× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
French President Emmanuel Macron (4-L) and Prime Minister Edouard Philippe (3-L) pose for a family photo after the first cabinet meeting at the Elysee Palace in Paris, France, May 18, 2017. French President Emmanuel Macron appointed his first cabinet mixing Socialists, centrists and rightwingers with newcomers to politics as he pressed ahead with plans to create a broad governing coalition.
PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
 

Ce mardi, Emmanuel Macron lance les consultations pour sa réforme emblématique du code du travail, et reçoit à l'Elysée les principaux syndicats de salariés et organisations patronales. 

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Andréjean
    Andréjean     

    Désolé de le dire les Syndicats ne sont pas majoritaire en France il ne représente une infirme minorité de travailleur donc il va falloir un referendum pour touche le code du travail acquis par nos ancêtres se code et sacré par le sang versé et ce n'est pas une personne élu par une minorité qui va le touché 10 millions sur 47 millions cela et très peut pour touche se code

  • MacronMartinez
    MacronMartinez     

    La bataille suprême est engagée

  • sonntag67
    sonntag67     

    la CGT et Martinez ne connaissent pas la négociation, ils ne connaissent que la confrontation,
    pas la peine de compter sur eux pour faire baisser le chômage ....

  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Et c'est là qu'on verra si les gouvernements de Sarko et Hollande étaient des incapables (si Macron réussit) ou bien si la France est définitivement inréformable (si Macron échoue) ...

    J'ai hâte de voir comment les Martinez & cie font vouloir (encore) voler la légitimité du président.
    Car .... ces gens, ils ne représentent que quelques centaines de milliers d'adhérents ...
    Alors que le président a été élu par plus de 10 millions d'électeurs.

    mirou
    mirou      (réponse à Et maintenant ?)

    Elu par 10 millions d'electeurs ................pour 47 millions d'inscrits !!!!!!!!!!!!!!! c'est peu .......même très peu

    Alpes et lac
    Alpes et lac      (réponse à mirou)

    ils n'avaient qu'ä aller voter !
    Maintenant c'est comme les décision votées : on applique et basta.

Votre réponse
Postez un commentaire