BFMTV

La marche blanche pour Mireille Knoll perturbée par des huées contre le FN et la France insoumise

L'appel à l'unité contre l'antisémitisme lancé par le Premier ministre et d'autres personnalités n'a pas été entendu, jeudi lors de la marche blanche à la mémoire de Mireille Knoll. Hués et insultés, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen ont dû quitter la marche. La présidente du Front national a pu revenir dans le cortège, mais à distance. La veille, le président du CRIF estimait que les antisémites étaient surreprésentés dans les rangs des deux partis et n'avaient pas souhaité leur venue, s'opposant ainsi à la famille de Mireille Knoll.

Sur le même sujet