Enfant fessé par sa mère, photo d'illustration
 

Souvent promise, jamais adoptée, la loi anti-fessée pourrait être enfin votée le 29 novembre à l’Assemblée nationale. La fin d’un vieux serpent de mer.

Votre opinion

Postez un commentaire