Mis à jour le
La hausse du chômage  pourrait coûter cher à Nicolas Sarkozy
 

Nicolas Sarkozy en avait fait un argument de sa campagne en 2007. Mais avec la hausse continue du chômage, l’emploi est devenu un boulet pour le chef de l’État qui pourrait lui coûter cher lors de l’élection présidentielle.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire