Olivier Falorni est aprti en guerre contre Civitas.
 

L'institut Civitas, proche de l'extrême droite catholique, est désormais reconnu comme éligible au financement des partis politiques, ce dont s'est ému le député de gauche Olivier Falorni, ce mercredi à l'Assemblée nationale.

Votre opinion

Postez un commentaire