BFMTV

La garde rapprochée d'Emmanuel Macron prépare 2017

Emmanuel Macron s'est entouré d'une équipe de statisticiens.

Emmanuel Macron s'est entouré d'une équipe de statisticiens. - Dominique Faget - AFP

Emmanuel Macron ne cache plus ses ambitions présidentielles et réunit ses fidèles. Parmi ses proches, trois jeunes loups de la politique, tous issus d'Harvard.

A eux trois, ils forment la garde rapprochée du ministre de l'Economie. Possible candidat à l'élection présidentielle de 2017, Emmanuel Macron dispose d'une équipe de spécialistes des élections qui font tout pour faire du mouvement du ministre, "En marche!", une machine à gagner. Leur portrait, dressé par L'Express, dévoile les ambitions du ministre de l'Economie.

Des débuts chez Obama

Arthur Miller, 32 ans, le "M" de l'Agence LMP, a fait ses armes aux Etats-Unis. Ancien d'Harvard et de Normale Sup', il enseigne aujourd'hui à Sciences po après des débuts dans la campagne de Barack Obama. En 2008, il s'inscrit pour faire du porte-à-porte pour le compte du candidat démocrate. Il a alors une révélation: pour gagner, il faut professionnaliser la technique du porte-à-porte et l'appliquer en France. 

Les trois amis proposent alors leurs services à Jean-Paul Huchon pour la campagne des régionales de 2010. "J'en garde un très bon souvenir" conclut l'ancien président de la région Ile-de-France. La stratégie? Analyser les besoins et les demandes des électeurs avant de proposer un programme. Une technique qui a "fait gagner à François Hollande 0.6 points entre les deux tours" de la présidentielle de 2012 selon Guillaume Liégey, 35 ans, diplômé d'Harvard et HEC, et le "L" de LMP. Les trois comparses ont géré la campagne numérique de l'actuel président de la République.

En marche derrière Macron

Après Obama, Huchon et Hollande, Vincent Pons (le "P", 32 ans, MIT et Harvard), Guillaume Liégey et Arthur Miller roulent désormais pour Emmanuel Macron, intenable ministre dont les vues pour 2017 ne font plus aucun doute. Pourtant, les trois hommes se déclarent de gauche, expliquant qu'ils ne sont "que des prestataires de services". 

Qu'importent les idées tant que le but est atteint pour la start-up qui a fourni à Emmanuel Macron tous ses outils pour sa campagne de porte-à-porte en vue de l'écriture d'un programme politique. Jusqu'en 2017, le ministre devrait marcher suivi de ses trois lieutenants. 

P.A.