BFMTV

La France pourrait compter "sept régions de moins", annonce Mandon

-

- - -

Le porte-parole des députés socialistes, en charge de la simplification, a développé un point évoqué assez brièvement par François Hollande lors de sa conférence de presse : la réduction du nombre de régions.

Thierry Mandon, député de l'Essonne et porte-parole des députés socialistes, est revenu ce mercredi sur RMC sur une "cible" sur laquelle "François Hollande n'a pas trop insisté" pour "ne pas froisser trop de monde" : les collectivités territoriales. Alors que le chef de l'Etat a évoqué "moins de régions" sans donner de chiffre, Thierry Mandon estime qu'on pourrait passer de 22 régions métropolitaine actuellement à "une quinzaine", soit "sept de moins".

Cette réorganisation pourrait également porter sur la "digestion des départements par les métropoles" : "là où il y a une métropole forte et là où il y a un département, on fait converger les deux", a détaillé Thierry Mandon. Une annonce qui concernerait l'Île-de-France ? La question se pose pour la petite couronne encerclant Paris, a confirmé le député.

Un allègement des démarches pour les PME


En charge de la simplification, il a annoncé également un allègement des démarches administratives pour les PME répondant à un appel d'offre. Pour que les entreprises candidatent, il leur suffira, dès le 1er juillet 2014, d'envoyer leur numéro siret et leur offre de prix, a annoncé le député sur RMC. "Cela permet de gagner à peu près une semaine de secrétariat sur un appel d'offre significatif pour une PME",a-t-il estimé.

Autre annonce réalisée par Thierry Mandon, "à partir du 1er janvier 2016, toutes les entreprises de France (...) enverront leurs fiches de paye à un serveur central. Et c'est dans ce serveur central que les caisses mutuelles, complémentaires et compagnie, se serviront sans avoir jamais rien à demander à l'entreprise".

|||

>> Faut-il moins de régions en France ?

La rédaction