Bachar al-Assad. -
 

Le retrait de la légion d'honneur accordée au leader syrien était en suspens depuis de nombreux mois. 

Votre opinion

Postez un commentaire