BFMTV

La députée Sylvie Andrieux bientôt convoquée chez le juge

EXCLU RMC. La député socialiste marseillaise Sylvie Andrieux serait convoquée le 7 juillet prochain par le juge d’instruction chargé de l’enquête sur des détournements de fonds publics au Conseil régional PACA.

700 000 euros de subventions auraient été versés à des associations fictives, à des fins clientélistes. Une affaire qui a déjà vu 22 personnes, dont des anciens collaborateurs du président de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Michel Vauzelles, mis en examen. Sylvie Andrieux a été elle mise en cause à plusieurs reprises dans ce dossier, notamment par son ancien attaché parlementaire.

Un soutien pendant les élections ?

Voici donc venu le temps des explications pour l’ancienne vice-présidente à la politique de la ville en PACA, Sylvie Andrieux, accusée par son ancien attaché parlementaire d’avoir favorisé le versement de subventions à des associations fictives des quartiers nord de Marseille, afin de s’assurer un soutien lors des périodes électorales. Selon nos informations, Sylvie Andrieux serait entendue au titre de témoin assisté, ce qui n’exclut pas une éventuelle mise en examen à l’issue de son audition. Ce qui est certain, c’est qu’elle ne pourra en aucun cas faire l’objet d’une mesure de privation de liberté, car cela avait été refusé par le bureau de l’Assemblée le 7 avril dernier.

La Rédaction, avec Lionel Dian