BFMTV

L'ESSENTIEL - Manuel Valls et son gouvernement face aux députés

Manuel Valls, en décembre 2010, à l'Assemblée nationale.

Manuel Valls, en décembre 2010, à l'Assemblée nationale. - Joël Saget - AFP

Pour connaître l'actu du jour en un clin d'oeil, BFMTV.com a sélectionné les infos dont vous allez entendre parler ce mardi 16 septembre.

> Valls face aux députés

Cinq mois après avoir obtenu la confiance de l'Assemblée nationale, Manuel Valls répète l'exercice pour reprendre la main après une rentrée catastrophique, avec le grand risque de n'obtenir qu'une majorité étriquée. Le Premier ministre tiendra un discours à 15h, qui sera suivi du vote vers 18h30.

> La grève à Air France continue

Les avions d'Air France devraient être encore plus rares dans le ciel ce mardi, au deuxième jour d'une grève qui s'annonce encore longue. La direction de la compagnie ne parvient visiblement pas à rassurer et à donner des garanties à ses pilotes sur le projet de développement de sa filiale low-cost Transavia. Les passagers, invités à prendre leur mal en patience, peuvent tenter de se faire rembourser.

> Les débuts en Bourse d'Alibaba?

Le géant chinois du e-commerce doit entrer au New York Stock Exchange cette semaine. La date exacte ne sera confirmée qu'à la dernière minute, tout comme le cours d'introduction. Selon plusieurs médias, son introduction en Bourse pourrait néanmoins intervenir dès ce mardi. Alibaba pourrait lever entre 19 et 24 milliards de dollars, ayant ainsi de fortes chances d'éclipser l'introduction en Bourse de Facebook, qui avait rassemblé 16 milliards de dollars en 2012.

> Un malade du sida devant la justice

Un malade du sida âgé de 49 ans comparaît mardi devant le tribunal correctionnel de Montluçon, dans l'Allier. Il est soupçonné d'avoir transmis sciemment le virus à deux de ses anciennes partenaires en 2008, en refusant de se protéger lors de relations intimes, alors qu'il se savait malade. Originaire du Portugal, le prévenu, intérimaire dans le secteur du bâtiment en Haute-Normandie, a été mis en examen pour "administration de substance nuisible, suivie de mutilation ou infirmité permanente". Aujourd'hui père de famille, il encourt jusqu'à dix ans de prison.

Alexandra Gonzalez, avec AFP