Italian Prime Minister Giuseppe Conte walks during a meeting with NATO General Secretary on June 11, 2018 at Chigi palace in Rome. 
Alberto PIZZOLI / AFP
 

Une partie du gouvernement italien réclame toujours des excuses de la France et menaçait d'annuler la venue du président du Conseil italien à l'Elysée. 

Votre opinion

Postez un commentaire