French presidential election candidate for the En Marche ! movement Emmanuel Macron gestures as he speaks to supporters at the Angerlarde hall in Chatellerault, western France on April 28, 2017. Macron's visit comes ahead of the second and final round of the presidential elections which takes place on May 7. Eric FEFERBERG / AFP
 

Le candidat d'En Marche! pointe les dangers d'une accession du FN au pouvoir et énumère les libertés qui seraient menacées, selon lui. Il s'inquiète en particulier de l'accès des femmes à l'IVG et de la liberté de la presse. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

24 opinions
  • solitaire
    solitaire     

    et la nouvelle csg que vous allez metttrent en route tout en nous endormant avec le reste,et les travailleur de l'est que vous aller laisser rentrer avec accord de merkel,alors si vous croyer,nous faire changer d'avis juste avec sa,sa sera sans moi...

  • Rafale0633
    Rafale0633     

    Et la liberté des gens qui travaillent c'est quoi ????? ah oui d'être licencié et de dire MERCI AU MEDEF !!! pardon à MACRON.....pour avoir le droit à une formation,.....
    Avec cet individu ce sera le chômage de masse ou bien le travail de masse mais avec des salaires dignes de l’Europe de l'est...

  • pascoole
    pascoole     

    l'image d'un fasciste financier bourgeois à son apogée ... car oui seul l'argent mène au fascisme.L' Homme sans argent seul et nu est lui valeureux, n'en lui déplaise.

  • Toutatis
    Toutatis     

    Il est vraiment mal le Macron, si il n'a que ces sornettes pour contrer Le Pen on pourrait avoir une surprise dimanche soir.

  • Hébus
    Hébus     

    La liberté...Pourrait-on m'expliquer pourquoi Cazeneuve fait un meeting en faveur de Macron ? Vous ne laissez même plus le temps aux gens de respirer tellement vous faites des alertes anti-fn et vous appelez ça de la démocratie ?

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Le liberté menacée,mais de quoi parlez vous ? nous n'avons plus de liberté,tout est censurée,à la TV,journeaux,forum,radios ect........dans ce pays il n'y a plus de liberté d'expressions,mais vous étiez dans ce gouvernement et vous participez a cette dictature de la pensée unique,alors laissez de coté le FN .

  • THIFE
    THIFE     

    Ma liberté c'est de voter pour un candidat que je comprend lorsqu'il s'exprime. Je ne sais s'il s'agit de l'ENA ou de son prof de comédie, mais je ne comprend rien à cequ'il veut dire. J'espère que pour le débat de demain il y aura des sous-titre, car Lepen c'est pas engageant mais c'est clair.

  • danbas84
    danbas84     

    Macron est vraiment le candidat de la peur, non ?

  • ♥ de France
    ♥ de France     

    Système qui s'affole, qui diabolise, qui gouverne par la peur tout en rejetant sur l'autre ce dernier argument ! Les mêmes discours avaient servit à Hilary contre Trump, on voit à présent que ce n'était que de l'enfumage.

  • FRACK
    FRACK     

    Audrey Pulvar a été «suspendue de l’antenne» de CNews pour une durée encore indéterminée, selon nos informations. La direction de la chaîne reproche à la journaliste d’avoir manqué à son devoir de réserve et de neutralité en signant une pétition anti-Marine Le Pen. (Le Parisien)

Lire la suite des opinions (24)

Votre réponse
Postez un commentaire