BFMTV

Karine Berger (PS): "Je voterai pour le plan de stabilité de Valls"

Karine Berger, ce mardi chez Jean-Jacques Bourdin.

Karine Berger, ce mardi chez Jean-Jacques Bourdin. - -

La députée PS Karine Berger, invitée ce mardi de Jean-Jacques Bourdin, a assuré qu'elle voterait en faveur du plan de stabilité et ses 50 milliards d'économies, soumis dans la journée au vote des députés par Manuel Valls.

Elle faisait partie des plus hostiles au pacte de stabilité de Manuel Valls. Mais après les mesures annoncées par le Premier ministre lundi, notamment le geste sur les petites retraites, la députée PS Karine Berger l’assure : elle votera le plan d’économie de 50 milliards présenté ce mardi par le chef de la majorité à l’Assemblée.

"Je vais voter pour, pour deux raisons, explique-t-elle chez Jean-Jacques Bourdin. D’abord, j’estime qu’il y a eu des modifications très profondes du pacte de stabilité. La moitié des retraités de France ne seront pas mis à contribution et c’est un résultat assez extraordinaire. Il y a autre chose qui a bougé, on ne parle plus du gel du point d’indice des fonctionnaires pendant 3 ans". "Et la deuxième raison, c’est que les militants de ma fédération m’ont dit : 'il faut que tu votes parce que tu as obtenu des choses pour les plus modestes, et continue la négociation dans les mois qui viennent', ajoute-t-elle pour expliquer son revirement.

"Une trentaine d'abstentions"

Toutefois, "il est probable qu’il y ait au minimum une trentaine d’abstentions chez les députés socialistes. Je les comprends, parce qu’on avait une promesse de l’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault que quand on baissait les prélèvements des entreprises on ne compensait pas sur les ménages. Là on a limité la casse, mais on compense un peu".

Après avoir été critiquée pour sa prise de positions, Karine Berger assure : "On ne se prend pas pour les directeurs du budget (…), mais je n'ai pas été élue pour simplement dire oui à tout ce qui est proposé", insiste-t-elle avant de prévenir : "Ce n’est que le début de la discussion avec le gouvernement".

|||-> Baroin: "Je voterai contre le plan d'économies"

|||-> Stabilité: Valls manque-t-il de fermeté ?

Philippe Gril avec Jean-Jacques Bourdin