BFMTV

Journée de manifs : soigne ta gauche, François!

Les Coulisses de la Politique, de Jean-François Achilli, du lundi au vendredi à 7h20 sur RMC

Les Coulisses de la Politique, de Jean-François Achilli, du lundi au vendredi à 7h20 sur RMC - -

L’épreuve de force pour le gouvernement : plus de 170 manifestations partout en France ce mardi contre l’accord sur la sécurisation de l’emploi du 11 janvier qui sera présenté mercredi en conseil des ministres. La gauche se déchire, y compris au sein du PS.

Cette journée de mobilisation pourrait s’intituler : « vas-y François, soigne ta gauche ». Non seulement l’accord sur l’emploi est rejeté par Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent du Parti communiste – ils seront dans la rue. Mais aussi par toute l’aile gauche du Parti socialiste, ces nouvelles stars de la politique : la sénatrice Marie-Noëlle Lienemann, le député Jérôme Guedj et le conseiller régional Emmanuel Maurel, trois élus franciliens qui énervent François Hollande et Jean-Marc Ayrault. Eux aussi seront sur le trottoir tout à l’heure pour regarder passer les cortèges CGT et FO, rejoints par la FSU et Solidaires.

Qu’est-ce qu’ils reprochent à l’accord du 11 janvier ?

De faire du « made in Medef », nouvelle expression à la mode. De porter atteinte au droit du travail, en facilitant flexibilité et licenciements. Le rapporteur du texte, le député socialiste des Hauts-de-Seine Jean-Marc Germain, un proche de Martine Aubry, affirme qu’il y a suffisamment de trous dans le projet de loi pour l’amender. Cela n’empêche pas cette gauche de la gauche d’accuser François Hollande de ne pas tenir ses promesses.

Le chef de l’Etat a reçu un soutien inespéré dans les rangs du PS…

« J’en ai marre de ceux qui prennent la parole pour être systématiquement contre ce qui est un bon accord sur le fond », s’est emporté hier Olivier Faure. A l’origine de l’appel de 100 parlementaires socialistes, parmi lesquels Jean-Jacques Urvoas, le président de la Commission des finances, qui soutiennent le texte signé par la CFDT, la CFTC, la CFE-CGC et le patronat. Le député de Seine-et-Marne, très proche de l’exécutif, a d’ailleurs appelé Jean-Marc Ayrault au téléphone samedi pour lui annoncer qu’il allait publier son appel dans le JDD. Olivier Faure, qui dénonce tous les donneurs de leçons qui délivrent des certificats pour désigner qui est de gauche et qui ne l’est pas. Ce soutien sans réserve a redonné le sourire à Jean-Marc Ayrault. C’est plutôt rare ces derniers temps.

François Hollande, en visite à Blois lundi, a tenté de déminer la mobilisation de ce mardi, avec une nouvelle annonce …

« Un chômeur sur deux pourra avoir accès à une formation dans un délai de deux mois après la perte de son emploi. » Cela rappelle la réforme proposée par Nicolas Sarkozy il y a un an, les chômeurs qui ne peuvent retrouver un emploi dans un délai très court, se verront offrir une formation qualifiante. L’ancien président lorgnait lui aussi sur les 32 milliards de la formation professionnelle gérée par les partenaires sociaux… Problème : les Français sont désormais imperméables aux promesses trop souvent restées sans lendemain.

Ecoutez ici les Coulisses de la Politique de Jean-François Achilli de ce mardi 5 mars 2013

Jean-François Achilli|||

Directeur de la Rédaction de RMC et éditorialiste RMC/BFMTV

Il intègre la rédaction de France Inter en 1998, puis le service politique en 2000, dont il prend la direction en septembre 2008. Il rejoint RMC en décembre 2012 comme directeur de la rédaction et éditorialiste RMC/BFMTV.

>> Suivez-le sur Twitter @jfachilli et sur son blog.

Jean-François Achilli